Des infos SEO fraiches dans votre boite mail ?

Google pénalise-t-il les sites web qui ne sont pas compatibles aux mobiles ?

Non. Un site web qui n’est pas optimisé pour les appareils mobiles ne recevra pas de points négatifs de la part de Google et ne recevra aucune pénalité. Il est incorrect de parler de Pénalité Google dans le cadre de la mise à jour de compatibilité mobile.

Pas de pénalité pour les pages non-optimisées

Google a bien précisé que la visibilité des pages compatibles aux mobiles devrait augmenter avec la nouvelle mise à jour. Cela n’affecte que les résultats de recherche Google mobile, qui s’affichent pour les requêtes de recherche faites sur smartphone. Les résultats de recherche bureau ne seront aucunement affectés par la mise à jour Google.

Nous augmentons le classement des pages compatibles aux mobiles sur les résultats de recherche mobile.Blog Central Webmaster de Google

 

Il est donc clair qu’il n’existe aucune discrimination active ni aucune sorte d’algorithme de pénalité en fonctionnement. Google ne pénalisera aucun site web. Si un site web ne respecte pas tous les critères de compatibilité pour une utilisation mobile mais fournit tout de même un contenu de haute qualité, il continuera d’être classé et d’apparaître dans les résultats de recherche sur smartphone.

Les sites web non-compatibles aux mobiles ne disparaîtront pas des résultats de recherche mobile – ils pourront toujours se positionner en haut du classement s’ils contiennent le contenu de qualité que l’utilisateur recherche.Blog de recherche interne de Google

Les pages compatibles aux mobiles observent une hausse de classement

Google indique la compatibilité mobile d’un résultat de recherche assez discrètement en utilisant un label au début de la description méta. Toute URL optimisée pour les utilisateurs de smartphone peut recevoir un traitement préférentiel et une augmentation de son classement. Cela arrive quand, par exemple, deux pages fournissent un contenu de qualité équivalente sur le même sujet, mais seule l’une d’entre elles est optimisée pour les besoins des utilisateurs mobiles. Dans ce cas, l’algorithme devrait s’assurer que la page optimisée pour les appareils mobiles est favorisée – en la classant plus haut.

„Hausse

Rapports trompeurs dans la presse

L’hypothèse que Google punirait complètement les sites web s’ils n’étaient pas optimisés pour les smartphones avant la date limite du 21 avril 2015, est due à des rapports trompeurs et erronés de la presse.

Les extraits suivants, qui circulent dans les média et dans plusieurs articles sont faux ou laissent la porte ouverte à des conclusions erronées :

  • La mise à jour de compatibilité mobile ne déclasse que les pages qui n’offrent pas de version mobile de leurs sites web.
  • Quiconque qui […] n’est pas préparé, devra sûrement faire face à des pénalités considérables
Articles similaires