Quality Rater Guidelines 2022 : Mise à jour des lignes directrices pour les évaluateurs de la qualité avec plus d’accent sur la qualité

Des améliorations ont été apportées aux définitions des termes « qualité », « E.A.T » et « YMYL ». Et ce dans un nouveau document avec des indications selon lesquelles Google détectera les « titres choquants ou exagérés ».

Les directives de la qualité pour les évaluateurs (ou Search Quality Rater) ne sont pas destinées aux SEO, mais elles contiennent une foule d’informations qui peuvent être utilisées pour guider la stratégie de contenu d’un SEO : ce qui les rend extrêmement importantes. La dernière mise à jour a été publiée le 28 juillet 2022 et contient un certain nombre de changements importants. Nous en avons inclus un résumé ci-dessous. Lily Ray a également écrit un article plus détaillé.

Your Money Your Life (YMYL) pour « Votre argent, votre vie »

Les sujets que Google considère comme ayant un impact potentiel dans ces domaines sont spécifiquement traités dans les directives. Les modifications comprennent une définition reformulée et une nouvelle liste de catégories.

Google a également ajouté un tableau de consultation à la section 2.3 du PDF, qui traite de la catégorie YMYL.

Pages de faible qualité

Ce qui ressort de la mise à jour, c’est la référence aux « titres choquants ou exagérés« , qui constituent une raison valable pour un classement de faible qualité. Cette section est une lecture indispensable pour tous les référenceurs, car elle donne des conseils clairs sur ce qu’un évaluateur recherchera dans le contenu principal (MC pour Main Content). Elle fait également référence à l’ E-A-T.

Les pages manquant d’expertise, d’autorité ou de fiabilité (E-A-T) peuvent être marquées comme des pages de faible qualité et il existe une directive très stricte pour les évaluateurs : « Aucune autre considération telle qu’une réputation positive ou le type de site Web ne peut surmonter un manque d’E-A-T pour le sujet ou l’objectif de la page.« 

Pages de qualité inférieure

Une nouvelle section reprend l’énoncé ci-dessus. Les évaluateurs ne doivent tenir compte d’aucun facteur positif lorsque le contenu présente un risque de préjudice pour le lecteur. Préjudice physique, mental, émotionnel, préjudice financier, violence, abus, désinformation et intention ou conception trompeuse. Le webspam est également inclus ici, y compris les pages piratées, défigurées ou spammées.

L’option d’un SEO

Je pense que Google a apporté des modifications importantes et rédigé des informations relatives aux définitions de YMYL et E-A-T car la version précédente laissait ces sujets trop ouverts à l’interprétation. Cette version est beaucoup plus claire et explicite quant à savoir quand le contenu doit être traité comme YMYL et quand l’E-A-T compte le plus pour la qualité de la page.

Lily Ray – Journaliste spécialiste des données pour SISTRIX

Résumé

Les directives relatives aux évaluateurs de qualité donnent aux référenceurs un aperçu de la vision de Google concernant le contenu susceptible d’être bien classé. Les évaluateurs humains utiliseront ces informations pour les transmettre à Google.

Un nouvel aperçu utile du processus a été présenté dans la section Aperçu des directives pour les évaluateurs de la qualité des moteurs de recherche. Un aperçu plus détaillé des changements est disponible auprès de Lily Ray.

Articles similaires
Commentaires
Vous devez être connecté in pour écrire des commentaires.