Rigoureux ? Comment www.dailymail.co.uk a été remis à sa place

Steve Paine
Steve Paine
10. juillet 2019
Steve Paine
Steve Paine
Steve 'Chippy' Paine is the UK country manager for SISTRIX. "I've been learning about the Internet every day since 1988."

Le 5 juin 2019, dailymail.co.uk, le site Web de médias géré par Daily Mail Online, s’est pris une grosse balayette suite à la sortie l'algorithme de Google June Core Update au Royaume-Uni. La perte de visibilité organique et ses apparitions Google News qui en résultait ont été confirmé publiquement avec la précision d’une perte de 50% du trafic généré par Google. Ce qui est arrivé à ses concurrents est plus intéressant. Lorsque vous supprimez un domaine sur un grand volume de mot-clefs, d'autres domaines comblent toujours le vide laissé et modifient l'environnement concurrentiel.

Changement brutal de ranking dailymail vs Thesun

Au Royaume-Uni, plus que dans d’autres pays, nous avons constaté d’importants changements sur les sites de médias au cours de la mise à jour de l’algorithme de juin. Alors que les baisses de Dailymail.co.uk ont ​​été le sujet de discussion, la liste des gagnants montre que 5 sites de médias d’information en ressortent gagnant parmi les 20 premiers gagnants. Le Sun, un concurrent majeur du marché, en a tiré parti par une visibilité en reflet inverse.

Même effet sur tout le domaine ?

Les mises à jour d’algorithmes Google peuvent avoir des effets sur un domaine, des sous-domaines et même au niveau d’URL. Il est donc important d’analyser les données et voir ce qui s’est passé au différents niveaux avant de décider des mesures à prendre.

Sur dailymail.co.uk, les changements ont été répartis sur plusieurs répertoires d’informations clefs.

Les exemples de chutes sur les répertoires varient entre 63% (sports et voyages) et 71% (actualités).

  • Actualités 31,7 – 9,2 (perte de 71%).
  • Santé 3,7 – 1,2 (perte de 68%).
  • Femme: 11,1 – 3,7 (perte de 67%).
  • TV et showbiz: 38,8 – 13,65 (perte de 65%).
  • Sport 9.1 – 3.0 (perte de 63%).
  • Voyage 1,6 – 0,6 (perte de 63%).

En ce qui concerne les sous-domaines, c’est une autre histoire. Surtout si nous les séparons 

du site principal d’actualités :

Il est clair que seul www.dailymail.co.uk a été touché par la mise à jour de son algorithme principal:

  • discountcode.dailymail.co.uk, à 5,86 points de visibilité, n’a pas été affecté par la mise à jour de juin.
  • games.dailymail.co.uk est toujours en croissance.
  • discountcode.dailymail.co.uk représente maintenant 13% de la visibilité totale du domaine.

Se faire identifier comme un organe de presse

Les propriétaires d’entreprise ont besoin de comprendre ce qu’est la concurrence numérique. Ne croyez jamais que vos concurrents sont uniquement vos pairs dans le monde réel des affaires car, en matière de recherche web, Google a son propre avis. Jetez un coup d’œil aux concurrents de www.dailymail.co.uk avant la mise à jour de l’algortihme.

Observez bien la très importante et étroite relation entre le domaine NHS (le service de santé britannique) et les 5 dictionnaires figurant dans le top 15. Le concurrent thesun.co.uk est à la 15ième place.On voit qu’il n’y a que seulement 40% domaines qui spécialisés dans des publications d’actualités.

Maintenant, regardez les concurrents après la mise à jour.

Après la mise à jour de l’algorithme June 2019, nous ne voyons plus qu’un site de dictionnaire, nhs.uk n’est plus un concurrent proche et la relation avec thesun.co.uk et d’autres journaux britanniques est bien plus étroite. Après la mise à jour de juin, 60% des domaines concurrents sont désormais des publications d’actualités.

A qui fut profitable les pertes de visibilité de dailymail.co.uk?

Nous avons vu plus haut comment www.dailymail.co.uk et thesun.co.uk se sont rapprochés en termes de concurrence, mais la question suivante est la suivante: Qui a comblé le vide?

Une analyse complète doit prendre en compte tous les classements de mots clés perdus des SERP pour trouver les domaines qui ont vu leur domaines s’améliorer. Il y a toujours un grand nombre de gagnants, mais si nous continuons à nous concentrer sur thesun.co.uk, nous pourrons visualiser l’évolution des relations entre les deux domaines.

Pour conclure

Le site d’informations www.dailymail.co.uk a perdu beaucoup de visibilité lors de la mise à jour de l’algorithme de Google de juin. Les pertes constatées dans l’indice de visibilité ont également été constatées par de la perte de trafic, ce qui affecte probablement les revenus de cette partie de l’activité de MailOnline.

Le deuxième domaine (en fait un sous-domaine) le plus visible, discountcode.dailymail.com, est resté largement inchangé et représente désormais 13% de la visibilité totale du domaine.

Le changement le plus important est en réalité l’apparition des nouveaux concurrents de www.dailymail.co.uk. La mise à jour place le domaine beaucoup plus proche des concurrents des médias d’information (du monde réel) sur le marché britannique .

Nous allons laisser l’analyse complète des pertes de mots clés pour une autre fois, mais il est clair que les concurrents naturels  les plus proches du dailymail ont tiré parti de la mise à jour.

Appeler cette action comme “disciplinaire” de la part de Google pourrait alors être un peu fort. Nous ne souhaitons pas non plus nous attarder sur les pertes de revenus potentielles, car ce qui importe pour nous, les référenceurs, c’est comment et pourquoi ce changement de place s’est produit. On voit donc que désormais www.dailymail.co.uk fonctionne désormais dans un environnement concurrentiel très différent.

Articles similaires
Commentaires
Rédigez le premier commentaire de cet article.