Comment identifier et utiliser un SEO KPI ?

Pour le SEO, tous les indicateurs ne peuvent pas être des SEO KPI. Rappele toi aussi que les KPI sont seulement aussi bon que les cas d’utilisation qu’on veut mesurer.

L’indice de visibilité de SISTRIX comme KPI

L’indice de visibilité de SISTRIX est un bon SEO KPI pour mesurer les performances SEO pures d’un site Web. Il est important de savoir que cet indicateur n’est pas influencé par l’environnement, par exemple par la météo ou par les élections aux États-Unis.

Explication de l’indice de visibilité de SISTRIX : la partie clé de ce valeur d’indice est la visibilité d’un domaine dans les résultats de recherche de Google. Il se base sur une liste de mots-clés représentatifs et il regarde les classements dans lesquels le domaine est dans le Top-100 des résultats sur Google.

 

On peut utiliser l’indice de visibilité SISTRIX pour identifier, mesurer et enregistrer tant un record historique (succès) que des problèmes éventuels et des Pénalités Google.

Exemples :

  • Cas n°1 : Enregistrer des résultats positifs / succès
L’indice de visibilité de SISTRIX utilisé comme SEO KPI pour enregistrer des succès

L’indice de visibilité de SISTRIX utilisé comme SEO KPI pour enregistrer des succès

Sur les dernières années, l’indice de visibilité pour le domaine zalando.de a toujours augmenté. Cela prouve que, pendant ce temps-là, toutes les mesures SEO marchaient bien.

  • Cas n°2 : Identifier des problèmes
La relance a eu un effet sur l’indice de visibilité

La relance a eu un effet sur l’indice de visibilité

L’indice de visibilité du domaine mediamarkt.de a baissé de plus de 54 % entre le 16 janvier 2012 et le 13 février 2012 (il est passé de 34 points à 15,5 en arrondissant). Du point de vue de SEO, la raison de cette chute est une relance de site Web ratée.

  • Cas n°3 : Comparer les concurrents
Concurrents : staples.de (en rouge) et viking.de (en bleu) s’affrontent dans une compétition serrée

Concurrents : staples.de (en rouge) et viking.de (en bleu) s’affrontent dans une compétition serrée

Si on a prévu de se comparer à son plus grand concurrent, l’indice de visibilité est aussi le meilleur choix. Dans cet exemple, nous voyons comment staples.de (en rouge) et viking.de (en bleu) s’affrontent pour avoir le trône, jusqu’à la fin de l’année 2012.

Des indicateurs plus utiles

Nous devons le redire : en théorie, n’importe quel indicateur peut être un KPI. Selon ce qu’on pense et selon le but qu’on veut atteindre, ils peuvent être utiles ou pas.