Google désindexe le domaine rt.com après des sanctions (mais uniquement dans l’UE)

Ce n’est qu’en de rares occasions que des sites web sont retirés de l’indexation de Google. Suite aux sanctions imposées par la Commission Européenne, nous pouvons le voir sur la chaîne de propagande russe Russia Today (rt.com).

La Commission Européenne a déjà interdit à Russia Today et Sputnik de diffuser dans l’Union européenne, y compris sur tous les canaux de distribution alternatifs tels que la télévision sur IP, le streaming et également les sites web, par le biais d’une sanction émise le 2 mars.

Google a mis du temps à la mettre en œuvre mais a pris des mesures. Dans l’index de visibilité quotidienne de rt.com vous pouvez très bien voir que le domaine entier a complètement disparu de Google entre le 12 et le 13 mars :

Le fait que même une requête « site : … » (à l’exception de la publicités pour la Google Search Console) ne donne plus aucun résultat confirme ce fait :

rt.com n'est plus indexé dans Google France
rt.com n’est plus indexé dans Google France

Ceux qui croient que Google agit par conviction seront déçus. Si nous examinons les données du domaine rt.com en Suisse (qui, comme nous le savons, n’est pas membre de l’UE et les sanctions n’auraient donc aucun effet), Russia Today s’est classé sans problème pour plus de 5 000 mots clés ces dernières années :

RT.com continue d'être visible en SERP Suisse
RT.com continue d’être visible en SERP Suisse

Les fournisseurs d’accès à Internet (par exemple Telekom en Allemagne) appliquent également la sanction par le biais de blocages DNS. Ces blocages DNS (à court terme) en Europe n’ont aucun effet sur le comportement d’exploration de Google, car toute son infrastructure à cet effet est entièrement américaine.

Articles similaires
Commentaires
You have to be logged in to write comments.