IndexWatch SEO 2021 : Les domaines perdants

2021 nous a laissé une année mouvementée avec un été fourni en mises à jour qui ont impacté de nombreux sites. Toutefois les éditeurs et SEO de ces sites n’ont parfois pas eu besoin d’un facteur externe pour progresser en visibilité comme nous l’avons vu avec les gagnants 2021. Ou pour perdre en visibilité dans les pages de résultats du moteur de recherche (SERP) de Google. Nous verrons cette fois-ci quels sont les perdants relatifs et absolus les plus forts en termes de visibilité dans les SERP françaises.

Méthodologie

Pour déterminer aussi bien les gagnants que, cette fois, les perdants, nous avons repéré les 250 domaines avec les plus gros impacts négatifs en visibilité. Grâce à l’indice de visibilité SISTRIX j’ai pu sélectionner tous ceux qui ont chuté en SERP aussi bien en pourcentage qu’en valeur absolue.

En mesurant activement les classements sur un ensemble de mots-clés représentatifs, les données SISTRIX sont exemptes d’influences externes telles que la saisonnalité, la météo, les périodes de vacances et d’autres facteurs et tendances externes.

On parle bien de résultats mobiles car comme vous le savez, nous sommes passés depuis bien longtemps en Mobile First Index.

J’ai également nettoyé les listes de tous les sites spammys et « pour adulte ». Par ailleurs, j’ai mis de côté les sites qui ont migré et nous allons essayé d’analyser les projets pour lesquels nous pouvons apprendre le plus.

Les perdants en valeur absolue

Wikipedia

L’encyclopédie collaborative est le site qui dispose du plus de visibilité en SERP française loin devant Facebook, Larousse ou Amazon. Pourtant, en l’espace d’un an, ce sont 560 points perdus en France. Une tendance qui se retrouve dans tous les autres pays. Mais pourquoi ? Jetons un œil à la visibilité aussi bien mobile que de bureau pour le comprendre.

La visibilité mobile de Wikipedia ne cesse de décroitre.

Dans un précédent article, il a été expliqué que Google avait modifié sa manière d’attribution de la source qui auparavant était assez large et claire :

types d'attribution mobile SERPs

Voici deux versions du Knowledge panel avec une structure presque identique mais une attribution beaucoup plus discrète en clics de la source (ici Wikipedia). Nous avons à gauche un résultat organique classique alors qu’à droite l’information appartient à Google.

Si l’information n’est à personne, elle est à tout le monde : Google se l’approprie.

Youtube

Il y a des choses étonnantes et pourtant le produit de reproduction vidéo intégré au moteur de recherche du groupe Alphabet affiche la seconde perte de visibilité dans les SERP françaises l’an dernier avec 435 points en moins.

Dans le même temps où les résultats vidéo classiques diminuaient, la box de type carrousel a, elle, augmenté. De sorte que c’est désormais elle qui apparait en réponse à de nombreuses requêtes.

En bleu la présence de la box carrousel prend de l’ampleur face à la diminution des résultats classiques en rouge.

En quelque sorte, on déshabille Pierre pour habiller Paul, en plus de « motoriser » ce dernier.

Les CCTLD avec l’exemple de Pinterest le gagnant 2020 déchu

Dans l’article des gagnants 2020 nous avions pu constater comment les différents CCTLD de Pinterest avait envahi les SERP françaises. Il y a deux semaines dans le post des gagnants 2021, nous remarquions que des banques d’images comme Dreamstime ou Depositphotos avaient elles aussi très bien performé. L’une des raisons est due au KO qu’ont reçu de nombreux CCTLD de Pinterest qui rankaient en SERP hexagonale :

Nous avions l’an passé vu que Pinterest occupait jusqu’à plus de la moitié des résultats visibles. Cette année, il en est autrement :

Google a redistribué les cartes de la diversité pour les fournisseurs pour les images. Mais, pas seulement, car le même phénomène existe aussi pour TripAdvisor ou Amazon, par exemple. Il semble donc que Google ait changé ses modalités d’attribution des domaines à langages spécifiques.

Les médias

Il est essentiel de rappeler que les médias obtiennent leur visibilité et leur trafic depuis Discover + Google News + Google Actu. Par ailleurs, les résultats naturels classiques en page de résultats sont aussi un vecteur de visibilité pour les médias. Ils peuvent ainsi être visibles sur les keywords sensibles à la fraîcheur du résultat autant que des thématiques Evergreen autrefois réservées à des portails spécialisés (voir comment rankent les journaux).

Par ailleurs si la composition de la SERP reste identique et que des médias ont gagné en visibilité, cela signifie que d’autres ont perdu la leur. Car dans ce cas, il s’agit d’un système de vases communicants. Parmi les médias perdants, nous retrouvons L’Internaute, Le Parisien, Notre Temps, Le Monde, FranceInfoTV ou L’Express.

Les baisses suivent pratiquement le même schéma. Si l’on rentre dans le détail, on s’apercevra ce sont les URLs destinées aux dictionnaires / citations qui sont à l’origine de la diminution de visibilité.

Par exemple, Le Parisien a perdu plus de 140 000 mot-clés

Les perdants en pourcentage

MTV

La chaîne de télévision orientée public jeune MTV disposait jusqu’au 22 mars 2021 d’une visibilité croissante et très significative (dépassant les 4 points) lorsque tout à coup, tel un couperet, celle-ci chute sèchement passant à 0,029 points.

En prenant les deux dates de référence avant et après le couperet, on se rend vite compte que ce sont des milliers de mots-clés qui disparaissent complètement ou baissent drastiquement dans les SERP :

Si nous prenons la première URL, nous tomberons sur une 404 :

Il semble que la chaîne ait complètement supprimé son contenu lors de la création de ses nouveaux répertoires :

Les URL qui étaient bien positionnées ont été archivées dans la Wayback Machine archive.org pour donner la possibilité au site de pouvoir récupérer son contenu. Cela n’est pas sans rappeler la même histoire que Michelin qui a tout simplement éliminé toute une partie de son contenu dédié aux destinations. Le fleuron national du pneu fait partie des perdants 2021 avec 91% de perte de visibilité.

Webnet

En analysant les URLs qui ont perdu en visibilité nous avons une petite surprise. Le site semblait être spécialisé davantage dans la poésie que dans son activité actuelle, il a ainsi perdu plus de 13000 keywords :

Prenons la première URL et notre ami webarchive.org. Nous observons qu’au 1er mars le site héberge la fameuse poésie de Rimbaud.

En réalité, la plupart de sa visibilité était due à son sous-domaine poésie :

Ce sous-domaine redirige depuis lors vers un domaine propre (bonjourpoesie) où on trouve des traces de Webnet :

La chute de visibilité est donc due à la migration d’un sous-domaine n’ayant rien à voir avec leur domaine d’activité vers un domaine externe.

Keepschool

Le cas de Keepschool est un peu similaire à celui de Webnet mais cette fois basé sur un répertoire. Le site doit 97 % de sa visibilité à son principal répertoire migré vers un autre site.

Malgré de bonnes redirections, le domaine garde encore des positions de qualité avec le répertoire /fiche-de-cour. Signe que la migration n’est pas encore terminée.

La liste des perdants

En absolue

DomaineVariation en points04.01.202103.01.2022
wikipedia.org-560.354716.274155.91
youtube.com-435.14835.124399.986
linternaute.fr-237.971131.31893.337
pinterest.fr-204.63492.713288.079
leparisien.fr-143.49473.525330.037
linguee.com-140.61161.85121.239
doctissimo.fr-127.26307.505180.243
reverso.net-116.58848.13731.546
dailymotion.com-93.56180.76587.208
cambridge.org-89.21361.811272.604
ebay.fr-85.36403.297317.942
linguee.fr-81.43848.627767.195
pagesjaunes.fr-75.67332.049256.376
notretemps.com-74.71118.9944.285
free.fr-74.59218.997144.412
pons.com-68.16168.201100.04
lemonde.fr-63.77422.343358.575
bab.la-62.08205.491143.416
wordreference.com-47.06294.195247.133
francetvinfo.fr-45.56152.543106.979
facebook.com-41.47898.766857.292
rueducommerce.fr-41.485.21643.82
futura-sciences.com-41.39208.178166.787
lexpress.fr-40.71111.42670.714

En valeur pourcentage

DomaineVariation négative en %04.01.202103.01.2022
mtv.fr99.654.0560.014
voyage.fr99.576.8080.029
webnet.fr98.733.9470.05
pinterest.at97.063.7120.109
keepschool.com96.995.3120.16
pinterest.de94.734.860.256
deco-inspiration.com93.914.6470.283
photospecialist.fr93.813.2460.201
pinterest.cl93.553.0850.199
tripadvisor.ch92.315.9590.458
michelin.fr91.4741.4163.531
pinterest.co.uk91.214.7210.415
unicaen.fr89.9831.2813.134
carrefour.eu89.723.1910.328
pinterest.es89.645.0180.52
quincaillerie.pro89.553.8290.4
chu-rouen.fr89.287.3980.793
ouifm.fr88.133.9940.474
linguee.com86.88161.85121.239
francefootball.fr86.6516.4522.197
tripadvisor.com86.16.3460.882
e-leclerc.com83.576.1771.015
fnac.be82.654.1730.724
pinterest.ch81.3417.4913.264

Retrouvez ici la liste des perdants avec un peu moins de filtres

Articles similaires
Commentaires
Vous devez être connecté in pour écrire des commentaires.