Indexwatch France 2022 : Les perdants

Nous l’avons vu la semaine dernière avec les gagnants SEO France 2022, que la lutte pour bénéficier des faveurs du grand G a été très éprouvante Le fait est qu’elle a tourné autour de la meilleure stratégie ou technique à mettre en œuvre pour arriver à se faufiler aux premiers rangs des pages de recherche. Cette semaine, nous jetterons un œil sur ceux qui ont le plus perdu dans les classements du moteur de recherche de Mountain View et analyserons certains d’entre eux.

Perdants en pourcentage

Hugolescargot

La perte de visibilité de ce premier domaine est simplement le résultat de l’intégration du site vers le sous domaine du site journaldesfemmes.fr. Cette technique est un classique des techniques qu’utilisent les journaux pour se positionner.

Regardons ce qu’il en est de la migration intervenue début décembre et qui a provoqué une chute de 83 % et de 20 points de visibilité d’un coup.

Perte de visibilité de hugotlescargot dû à migration
Perte de visibilité de hugotlescargot due à une migration

encyclopedie.fr

De la même manière que nous avons eu un gagnant lors du classement de la semaine passée, ici un autre site scrappeur de PAA se retrouve parmi les perdants avec près de 83% et 31 points de visibilité.

Visibilité du site encyclopedie.fr, scrappeur de PAA, perdant SEO 2022
Visibilité du site encyclopedie.fr, scrappeur de PAA, perdant SEO 2022

Les mises à jour de Google Core de mai et septembre de 2022 ont eu un impact significatif sur la visibilité du site encyclopédie.fr. L’update de lutte contre le link spam de Google a eu un impact supplémentaire conduisant à une très faible présence et visibilité en SERP.

Airbnb.fr

Je vais m’attarder davantage sur cette chute en SERP.

En examinant les données de l’indice de visibilité de SISTRIX, nous avons constaté une baisse significative de la visibilité du site Airbnb.fr sur les résultats de recherche Google. Comme vous le savez, l’indice de SISTRIX est un outil de mesure de la visibilité qui est indépendant des saisons et qui permet de suivre la performance d’un site sur des requêtes spécifiques tout au long de l’année.

La visibilité d'AirBnb en France à travers le temps
La visibilité d’AirBnb en France au cours du temps

En analysant les données de l’indice, nous avons observé que la visibilité de Airbnb.fr était relativement stable durant la pandémie, cependant en 2022, on observe une chute telle de la visibilité que celle-ci en est devenue le troisième moins bon résultat SEO en France. Identifions ensemble les raisons de cette baisse.

URL du site airbnb.fr distribution en pourcentage en SERP
URL du site airbnb.fr distribution en pourcentage en SERP

On observe une « fonte » des URLs d’AirBnB sur la première page de Google qui passent de 8% à moins de 3%.

Durant l’année dernière le site américain a perdu plus de 100 000 mots-clés en France dans son répertoire le plus visible : /rooms . La plupart des classements obtenus l’ont été sur des keywords à gros volumes.

Parmi eux, il y a des mots clés qui pourraient être légitime comme « gite de France » ou « grève SNCF » mais pour les autres, nous allons filtrer.

En sélectionnant les mots-clés qui ont complètement disparu et pour lesquels le site était bien positionné, on va donc pouvoir identifier les principales raisons de cette chute.

Pertes de mots-clés entre le 03.01.2022 et 02.01.2023 pour le répertoire rooms d'airbnb.fr
Perte de mots-clés entre le 03.01.2022 et 02.01.2023 pour le répertoire /rooms d’airbnb.fr

On remarquera ici que les mots clés correspondent à des noms de logements soit « marque » soit de type générique comme « yourte savoie ». Dans cet exemple précis, l’URL n’existe plus et nous avons affaire à une redirection 301 vers la page d’accueil. On recommande généralement, de faire comme dans le cas d’un e-commerce, et de renvoyer vers une page catégorie.

La redirection 301 pour les 404 a du sens si vous avez des URLs de remplacement 1: 1, sinon nous la verrons probablement comme des soft-404 et nous la traiterons comme une 404.

John Mueller – 25 juin 2017

Allons visiter une autre page, celle se positionnant sur « riad shiraz ». Lorsqu’on visite cette page qui existe encore, on découvre que selon les modalités d’accès auxquelles on a recours d’accès (si on utilise un robot ou une source indirecte, par exemple) on peut voir apparaître sur la page, l’étiquette No Index. :

Un No Index apparait dans une page produit AirBnb.fr
Un No Index apparait dans une page produit AirBnb.fr

En réalité, c’est d’abord le crawler de Sistrix que j’ai utilisé pour analyser le site qui a attiré mon attention. Il a affiché un résultat avec très peu de pages et certaines redirections. À ce stade, il est possible de soupçonner des problèmes liés au fichier robots.txt du site.

Vérifions si le fichier robots d’AirBnB a changé durant l’année 2022.

Le changement du fichier airbnb.fr_robots.txt au 22 avril 2022 avec l'ajout de disallow sur rooms
Le changement du fichier airbnb.fr_robots.txt au 22 avril 2022 avec l’ajout de disallow sur rooms

Du 21 au 22 avril, le fichier robot d’AirBnB a changé pour la plupart des pays européens dont la France avec l’ajout de l’instruction /rooms/*/.

Il pourrait s’agir d’une mauvaise interprétation par le robot de Google en fonction de l’origine du crawling. En effet, bien que la page en question soit disponible sur le site, elle reste non référencée par Google alors qu’elle occupait la première position pour le mot-clé : »

L'annonce question n'apparait toujours pas en SERP
L’annonce question n’apparait toujours pas en SERP

Et il y a d’autres raisons… que je vous laisse découvrir grâce à l’outil.

Par ailleurs, l’un des grands bénéficiares de la chute d’AirBnb outre Booking, est le site HomeToGo dont un article précurseur montrait en quoi le fait de disposer de moins de pages et de backlinks pouvait également procurer davantage de visibilité.

AirBnb vs Booking vs HomeToGo en 2022
AirBnb vs Booking vs HomeToGo en 2022

Comme j’aime à le rappeler, le SEO est bel et bien une course de fond.

Les perdants en valeurs absolue

La Presse en ligne

Trois sites leader de la presse française perdent de très nombreux points de visibilité en SERP de Google. On parle bien ici de l’affichage parmi les fameux 10 liens bleus de Google. Google a introduit plusieurs nouveaux espaces pour les éditeurs ces dernières années, tels que Google Discover et Google News Showcase qui ne sont pas pris en compte par l’indice de visibilité de SISTRIX.

Perte de visibilité 2022 pour LeParisien, LeMonde et LeFigaro
Perte de visibilité 2022 pour LeParisien, LeMonde et LeFigaro

Il faut savoir aussi que cette tendance à la baisse est mondiale, on la retrouve en Espagne avec ElPais ou LaVanguardia, en Allemagne avec Der Tagesspiegel, au Royaume-Unis avec TheGuardian ou TheSun, etc.

Pour les magazines, on fait le même constat :

Baisse de visibilité 2022 pour les magazines NotreTemps, LExpress et LePoint
Baisse de visibilité 2022 pour les magazines NotreTemps, Lexpress et LePoint

En ce qui concerne le magazine Lexpress, il semble réagir en migrant petit à petit ses contenus vers /amp.

Les répertoires du site Lexpress
Les répertoires du site Lexpress

On rappellera que Google a annoncé que l’AMP durant l’Update Page Experience de 2021 a été éliminé comme condition pour que les pages soient incluses dans un carrousel d’articles à la une, et par ailleurs ne bénéficiait plus d’un traitement préférentiel.

Groupe LeFigaro

L’année 2022 n’aura pas réussi à certains sites webs du groupe LeFigaro. On retrouve 3 de leurs fleurons en top 25 des plus fortes baisses en valeur absolue : Le Journal Du Net (-20.88 points), LeFigaro (-52.44 points), Linternaute (-221.95 points).

Regardons, cette année encore, si c’est le répertoire /dictionnaire qui fait plonger la visibilité globale de ces sites :

La visibilité des répertoires de linternaute.fr
La visibilité des répertoires de linternaute.fr

En effet, l’année passée, c’est le répertoire dictionnaire qui est responsable de la perte de 200 points de visibilité.

Pinterest

Ici, il faut bien distinguer les cctld. Pinterest.fr fait certes partie des grands gagnants SEO 2022, mais cela s’est fait au détriment de pinterest.com :

Pinterest.fr vs pinterest.com en 2022 en France
Pinterest.fr vs pinterest.com en 2022 en France

Ainsi des mots-clés comme ici « photos drôle » qui montraient une SERP avec un résultat pinterest.com et un autre avec le .fr font apparaitre 2 résultats pinterest.fr :

Comparaison de SERP 03.01.2022 au 02.01.2023 pour le mot clé photos drôle
Comparaison de SERP du 03.01.2022 au 02.01.2023 pour le mot clé « photos drôle »

Il est remarquable de constater combien l’outil d’analyse Sistrix est extrêmement précis et rigoureux.. Bien que le domaine soit le même en .fr, il n’y a aucune flèche indiquant une continuité ou un déplacement de position car les résultats en SERP ne sont pas les mêmes. En effet, l’image n’est plus présente dans le dossier /amp, comme c’était le cas au début de l’année. Il semblerait également que le domaine .fr ait intégré une partie du contenu du domaine .com.

Les réseaux sociaux : LinkedIn et Twitter

Après avoir atteint son point culminant en termes de visibilité durant l’été 2022, le réseau social professionnel de Microsoft a connu une diminution de sa performance. Il est important de rappeler qu’une mise à jour majeure du moteur de recherche (Product Core Update) a eu lieu en juillet de la même année. Au premier abord, avec le terme « product » on ne s’attendait pas nécessairement à ce que cela ait un impact sur LinkedIn.

LinkedIn et ses répertoires qui chutent en 2022
LinkedIn et ses répertoires qui chutent en 2022

Cependant, cette mise à jour ciblait les produits, les noms propres et les marques. En examinant les répertoires (en particulier /in et /company) et les mots-clés touchés, nous pouvons constater les dommages causés et cela prend tout son sens :

LinkedIn répertoire In concernant les identités individuelles
LinkedIn répertoire In concernant les identités individuelles

Ce tableau révèle qu’une compréhension de l’intention de recherche a eu lieu : lorsque l’on entre « Valérie Pécresse » ou « Jean Castex », l’utilisateur souhaite-t-il réellement accéder à leur profil LinkedIn ? Il est à noter que des entités de type entreprise qui étaient positionnées avec un lien LinkedIn dédié aux personnes ont été écartées des résultats de recherche (SERP).

LinkedIn et les pertes de visibilités sur les mots clé du répertoire company
LinkedIn et les pertes de visibilité sur les mots clé du répertoire /company

Dans ce répertoire, même chose, pour les keywords « Deepl », « Caisse d’Épargne » ou « @AS Monaco » l’utilisateur a une intention de recherche différente.

A ce propos, SISTRIX utilise les mêmes (ou « vraies ») intentions de recherche que google (expliqués en vidéo ici). Pour la « Caisse d’Épargne » nous avons :

Aperçu Keyword "Caisse d epargne"
Aperçu Keyword « Caisse d epargne »

Dans cet aperçu, il est très facile de nous orienter à la fois par le format et le type de contenu attendu (comprendre : à produire) par Google. On est évidemment sur une intention « Website » sur lequel du contenu « branded » devrait apparaitre. Ainsi LinkedIn disparait en bonne logique.

Par ailleurs, vous aurez aussi remarqué que de nombreux ranking de pages d’entreprise ont migré du domaine racine vers le sous-domaine national fr.linkedin.com. Notre outil de changement d’URL (du reste très utile pour détecter les cannibalisations) le confirme encore aujourd’hui :

Changement de format d'URL chez Linkedin.com
Changement de format d’URL chez Linkedin.com

Et pour Twitter ?

Nous pouvons faire pratiquement le même constat. Je vais sauter les étapes intermédiaires pour vous dire d’emblée que ce sont les répertoires de twitter nommés /i/ puis les sous-répertoires /events/ et /moments/ qui sont principalement à l’origine de la chute du site. Mais que trouvons nous (trouvons encore sous d’autres formes/ d’autres URLs) qui n’a pas eu l’heur de plaire à Google ?

En voici un extrait filtré :

Perte de mots-clés du répertoire /i/ de Twitter
Perte de mots-clés du répertoire /i/ de Twitter

Oui, beaucoup de streaming, pdf, ebook,…

Liste des perdants en pourcentages

Perdants SEO 2022 en pourcentage
PositionDomaine03.01.202202.01.2023Évolution en Pourcentage
1hugolescargot.com23.643.84-83.78%
2encyclopedie.fr36.045.90-83.63%
3airbnb.fr27.625.64-79.56%
4melty.fr23.835.11-78.54%
5xxx21.854.81-77.96%
6tr-ex.me23.645.65-76.09%
7fr-academic.com35.3810.09-71.47%
8alinea.com24.547.33-70.15%
9merriam-webster.com53.3816.27-69.52%
10educalingo.com24.498.12-66.84%
11xxx17.295.80-66.42%
12dictionnaire-synonyme.com10.683.80-64.39%
13gallimard.fr9.043.37-62.75%
14prettylittlething.fr8.603.21-62.68%
15dictionary.com14.755.53-62.53%
16webmd.com16.166.13-62.03%
17raprnb.com9.703.70-61.86%
18medlineplus.gov9.953.83-61.51%
19rtbf.be29.8011.56-61.22%
20instant-gaming.com10.053.91-61.04%
21healthline.com13.685.35-60.88%
22mots-croises.ch9.343.70-60.34%
23pinterest.com175.4673.15-58.31%
24boowiki.info15.006.33-57.80%
25wamiz.com36.7716.00-56.49%
26investopedia.com15.526.80-56.23%
27elsevier.com7.303.21-56.04%
28britannica.com71.9031.76-55.82%
29orange.com9.594.24-55.78%
30theguardian.com7.583.38-55.42%
31meilleurmobile.com8.253.79-54.05%
32medicalnewstoday.com8.333.83-53.99%
33halldulivre.com7.013.25-53.59%
34france24.com48.2923.01-52.36%
35toutvendre.fr8.504.07-52.05%
36synonymeur.com6.943.37-51.39%
37lemedecin.fr6.313.07-51.36%
38toucharger.com14.407.06-51.00%
39fsolver.fr40.5320.00-50.66%
40musixmatch.com8.994.48-50.22%
41lexpress.fr70.7135.27-50.12%
42konbini.com9.954.96-50.10%
43generation-nt.com12.876.44-49.98%
44imdb.com71.4235.96-49.65%
45autonews.fr13.756.95-49.42%
46motor1.com9.494.82-49.17%
47xxx22.3211.38-49.03%
48paroles-traductions.com7.613.88-49.01%
49republicain-lorrain.fr9.024.64-48.57%
50centrepompidou.fr11.786.10-48.19%
51fnacspectacles.com23.3312.20-47.71%
52manageo.fr8.534.51-47.13%
53lavoixdunord.fr34.8518.43-47.11%
54atelierdeschefs.fr20.6710.98-46.87%
55promoneuve.fr12.216.50-46.80%
56monoprix.fr11.386.07-46.64%
57dansnoscoeurs.fr6.473.47-46.31%
58leprogres.fr20.7211.15-46.16%
59paul-beuscher.com5.813.15-45.78%
60leo.org12.907.09-45.06%
61journaldunet.com46.7025.82-44.72%
62commeunefleche.com8.144.50-44.68%
63lelivrescolaire.fr12.586.99-44.45%
64lapresse.ca17.409.67-44.42%
65pinterest.ca18.9110.52-44.38%
66nytimes.com6.933.88-44.09%
67malavida.com27.1915.33-43.61%
68cobra.fr6.213.51-43.45%
69notrecinema.com15.138.73-42.34%
70toutsurmesfinances.com11.716.75-42.33%
71nordstrom.com5.323.07-42.26%
72greatsong.net42.9124.79-42.23%
73lejsl.com6.964.04-41.96%
74lacoccinelle.net23.1413.44-41.91%
75micromania.fr28.9016.83-41.78%
76vulgaris-medical.com5.543.23-41.74%
77monde-diplomatique.fr11.406.65-41.66%
78robothumb.com11.966.98-41.64%
79centerblog.net11.586.77-41.50%
80lesfoodies.com15.158.87-41.48%
81intersport.fr24.4714.34-41.40%
821mot.net26.3815.49-41.27%
83kuoni.fr5.163.03-41.22%
84glosbe.com13.818.12-41.17%
85scholingua.com5.383.17-41.06%
86delcampe.net6.093.62-40.51%
87challenges.fr24.9014.85-40.35%
88scooter-system.fr9.585.79-39.59%
89paroles-musique.com18.8811.50-39.08%
90gouvernement.fr26.0115.97-38.61%
91leparisien.fr330.04202.72-38.58%
92notretemps.com44.2827.23-38.51%
93mouser.fr5.473.38-38.18%
94cherchons.com6.073.78-37.77%
95avoir-alire.com8.465.27-37.67%
96jeux2filles.fr5.113.19-37.56%
97alibaba.com21.0813.18-37.47%
98xxx5.503.44-37.47%
99gentside.com10.926.83-37.39%
100huffingtonpost.fr40.2625.34-37.06%

Liste des perdants en valeur absolue

Perdants SEO 2022 en valeur absolue
PositionDomaine03.01.202202.01.2023Évolution en Valeur Absolue
1linternaute.fr893.34671.39-221.95
2leparisien.fr330.04202.72-127.32
3pinterest.com175.4673.15-102.31
4linguee.fr767.20674.22-92.97
5lemonde.fr358.58277.15-81.42
6wordreference.com247.13179.91-67.22
7linkedin.com320.09254.42-65.67
8universalis.fr190.15133.09-57.06
9lefigaro.fr553.83501.39-52.44
10programme-tv.net122.9079.34-43.57
11twitter.com147.69104.15-43.54
12britannica.com71.9031.76-40.14
13reverso.net731.55691.74-39.81
14merriam-webster.com53.3816.27-37.11
15imdb.com71.4235.96-35.46
16lexpress.fr70.7135.27-35.44
17commentcamarche.net158.94128.35-30.59
18encyclopedie.fr36.045.90-30.14
19dicocitations.com77.7850.51-27.27
20fandom.com129.21102.63-26.58
21fr-academic.com35.3810.09-25.29
22france24.com48.2923.01-25.29
23airbnb.fr27.625.64-21.97
24journaldunet.com46.7025.82-20.88
25wamiz.com36.7716.00-20.77
26ouestfrance-auto.com84.2363.58-20.65
27fsolver.fr40.5320.00-20.53
28hugolescargot.com23.643.84-19.81
29melty.fr23.835.11-18.71
30techno-science.net93.0974.75-18.34
31rtbf.be29.8011.56-18.24
32greatsong.net42.9124.79-18.12
33tr-ex.me23.645.65-17.99
34alinea.com24.547.33-17.22
35notretemps.com44.2827.23-17.05
36xxx21.854.81-17.03
37lavoixdunord.fr34.8518.43-16.41
38educalingo.com24.498.12-16.37
39journaldunet.fr79.4163.33-16.07
40lacentrale.fr130.11114.28-15.83
41synonymo.fr131.80116.81-14.99
42huffingtonpost.fr40.2625.34-14.92
43linternaute.com135.99122.19-13.80
44lesechos.fr72.3559.37-12.98
45lepoint.fr64.2451.28-12.97
46micromania.fr28.9016.83-12.08
47topsante.com41.7729.85-11.92
48malavida.com27.1915.33-11.86
49ladepeche.fr52.2640.59-11.67
50xxx17.295.80-11.48
51reezocar.com31.7420.59-11.15
52fnacspectacles.com23.3312.20-11.13
53discogs.com57.9946.88-11.11
54futura-sciences.com166.79155.72-11.07
55xxx22.3211.38-10.95
56magicmaman.com76.9466.00-10.94
571mot.net26.3815.49-10.89
58liberation.fr44.0933.41-10.68
59netflix.com44.0433.53-10.50
60intersport.fr24.4714.34-10.13
61challenges.fr24.9014.85-10.05
62gouvernement.fr26.0115.97-10.04
63webmd.com16.166.13-10.02
64gymglish.com37.7527.86-9.89
65lacoccinelle.net23.1413.44-9.70
66atelierdeschefs.fr20.6710.98-9.69
67leprogres.fr20.7211.15-9.56
68poki.com32.7523.46-9.30
69sudouest.fr36.8327.59-9.24
70dictionary.com14.755.53-9.22
71francebleu.fr53.0444.07-8.97
72investopedia.com15.526.80-8.73
73boowiki.info15.006.33-8.67
74softonic.com48.3139.70-8.62
75tripadvisor.fr313.58304.97-8.61
76pinterest.ca18.9110.52-8.39
77healthline.com13.685.35-8.33
7801net.com155.66147.41-8.25
79turbo.fr31.6623.59-8.08
80alibaba.com21.0813.18-7.90
81ikea.com65.0557.23-7.82
82lapresse.ca17.409.67-7.73
83bfmtv.com78.2270.76-7.47
84paroles-musique.com18.8811.50-7.38
85toucharger.com14.407.06-7.35
86recettes.de27.1319.83-7.30
87parismatch.com29.0122.07-6.94
88dictionnaire-synonyme.com10.683.80-6.88
89autonews.fr13.756.95-6.79
90viamichelin.fr42.4335.69-6.75
91xxx43.1336.43-6.71
92nintendo.fr20.7514.21-6.54
93maison-travaux.fr47.1740.66-6.51
94generation-nt.com12.876.44-6.43
95notrecinema.com15.138.73-6.41
96jeux-gratuits.com37.7031.35-6.35
97galerieslafayette.com59.2952.99-6.30
98lesfoodies.com15.158.87-6.28
99xbox.com19.5913.44-6.14
100premiere.fr21.4115.27-6.14

Conclusion sur les perdants 2022

L’analyse des sites qui ont connu une baisse de performance l’année dernière met en évidence les fondamentaux du SEO : une structure technique adéquate et conforme aux standards en vigueur, un contenu adapté au buyer persona (public cible) et une autorité obtenue de manière justifiée.

  • Les refontes, restructurations et migrations de sites web doivent être abordées avec la plus grande attention. Les modifications de fichiers clés et les redirections doivent être mises en place et testées avec précaution. Rester à jour des conseils de Google en matière de « technologies » web est fortement conseillé.
  •  L’intention de recherche et le contenu attendu par les utilisateurs sur chaque page est primordial. Cela permet de gagner un temps précieux sur la concurrence. À l’inverse, cela entraînera une diminution de la visibilité lors d’une prochaine mise à jour majeure du moteur de recherche. Ainsi, il est essentiel de surveiller le contenu généré par les utilisateurs (CGU) pour éviter tout dérapage sur nos sites.
  • Enfin, nous démontrons encore que le nombre de backlinks entrants ou de pages n’ont pas de corrélation obligatoire avec la visibilité obtenue dans les résultats de recherche (SERP). Utiliser des « astuces » pour améliorer rapidement et considérablement son classement a une durée de vie limitée, un peu comme les lucioles.
Articles similaires