Des infos SEO fraiches dans votre boite mail ?

Nous avons de plus en plus de fins de nom de domaine spécifiques. Quelle influence ont-elles sur Google ?

Google connait et différencie un certain nombre de top-level-domains (TLDs). Les deux domaines de premier niveau les plus connus et les plus utilisés sont le generic top-level-domain, aussi connu sous le nom de gTLD, et country-code top-level-domain, aussi appelé ccTLD.

Quelle est la différence entre les gTLDs et les ccTLDs ?

Un generic top-level-domain n’est pas utilisé par Google comme identifiant régional, contrairement au country-code top-level-domain (ccTLD), et il peut correspondre à n’importe quelle région ou langue. Cela peut être fait grâce à l’utilisation d’un attribut hreflang.

Le ccTLD spécifique à un pays, par contre, est un signal fort pour Google. Il montre que le contenu du domaine est vraiment fait pour un pays en particulier ou pour un certain marché de recherche.

Quelle influence ces nouveaux geoTLDs ont-ils ?

Pour l’instant, ils n’ont pas d’influence – en termes d’attribution concrète. Les geoTLDs pourront peut-être gagner en influence dans le futur, s’ils sont utilisés en assez grand nombre pour que Google puisse récolter suffisamment de données fiables et savoir quoi faire de ces nouvelles fins de nom de domaine.

Les geoTLDs devraient être clairement concentrés sur des ensembles géographique, géopolitique, ethnique, linguistique ou culturel et peuvent ainsi être pesés par Google.

Comment est-ce que Google pèse les nouveaux domaines de premier niveau ?

De temps en temps, Google regarde l’intérêt public ainsi que l’utilisation de nouvelles fins de nom de domaine et décide au cas par cas si la fin du domaine doit être réévaluée.

De même, Google vérifiera l’utilisation et la distribution des geoTLDs pour voir si les geoTLDs peuvent correspondre à un marché de recherche régional ou local ou si le contenu du site Internet va avec cette localisation. Cela ne peut être fait par Google que s’il y a assez de données disponibles.

Exemple qui utilise la fin de nom de domaine « .io »

La fin de nom de domaine « .io » correspond à la région de l’Océan Indien. En observant le comportement des utilisateurs, Google s’aperçoit que la fin du nom de domaine est utilisée dans le monde entier par des start-ups et des nouvelles entreprises. Il est donc impossible d’assigner clairement le contenu à l’Océan Indien avec la fin du nom de domaine. C’est pour cela que Google considère .io comme un nouveau generic top-level-domain (gTLD), qui n’a donc plus de caractère régional.

Explication en vidéo par Matt Cutts à ce sujet

Est-ce que je devrais utiliser des ccTLDs pour des sites qui ne sont pas ciblés sur ces pays ?

Alors que les domaines .COM s’étendent, de plus en plus de développeurs choisissent des alternatives comme .IO et .IM, que Google cible géographiquement à des endroits particuliers. Est-ce que tu décourages cette activité ?

Articles similaires