Les liens nofollow sont-ils nuisibles ?

Les liens internes et externes qui utilisent l’attribut nofollow ne sont pas suivis par les moteurs de recherche, comme le nom de l’attribut l’indique. Cela signifie que leurs cibles ne seront pas parcourues par le robot d’indexation. Les liens nofollow ne transmettent pas non plus de puissance de lien (aussi appelé Linkjuice), comme le texte d’ancrage ou PageRank, à leurs sites web cibles. Ces liens sont considérés comme dévalués. Si on considère cela purement et subjectivement du point de vue d’un link building, alors ces liens n’ont absolument aucune utilité, puisque le « nofollow » aura dépourvu le lien de sa valeur et de son effet. Un lien nofollow n’a pas d’effet positif immédiat sur le classement du site web, mais il n’est pas non plus vu comme un signal négatif.

Devrions-nous dans ce cas-là éviter à tout prix les liens nofollow ?

Non. Les liens nofollow font partie de n’importe quel profil de lien retour et viendront en général naturellement. Si on a, par exemple, une entrée Wikipédia, ou si ton site web est mentionné dans Wikipédia, le lien retour est un lien nofollow – sans exception. En effet, tous les liens externes de Wikipédia possèdent l’attribut nofollow. Le lien nofollow provenant de Wikipédia ne transmet aucune puissance de lien, mais Google peut toujours reconnaître qu’une autorité (Wikipédia) pointe sur ton site web. Ce signal, même avec le lien nofollow, devrait être interprété positivement.

D’où viennent les liens nofollow ?

La plupart des liens nofollow proviennent de sources où il y a une possibilité de contenu généré par les utilisateurs (UGC en anglais pour User-Generated Content), comme les forums, les commentaires ou les avis sur les sites web, par exemple. L’attribut nofollow est alors utilisé comme un moyen de prévention de spam.

En n’utilisant jamais de lien nofollow on prend potentiellement des risques

Dans leurs Consignes aux webmasters, Google présente clairement des scénarios où les liens doivent être marqués avec NOFOLLOW. En ne suivant pas cette consigne, il y a des chances d’être sanctionné par Google avec une pénalité manuelle ou algorithmique.

Vidéo explicative de Matt Cutts / Google sur le sujet