Google Core Update juin 2021 : l’été des mises à jour de Google

Google a pris son temps : ce n’est que maintenant, presque à la moitié de l’année, que la première mise à jour de base 2021, officiellement confirmée, arrive. Dans cet article, nous en verrons les premiers effets et nous expliquerons pourquoi ce sera l’été des mises à jour d’algorithmes.

Les « Core Updates » de Google sont, principalement, des modifications profondes dans l’algorithme de positionnement. Celui qui est responsable de l’ordre des résultats sur les pages de recherche (ou SERP). Alors que des mises à jour mineures se produisent presque quotidiennement, les mises à jour principales sont celles qui bouleversent le plus souvent les pages de résultats des moteurs de recherche pour des secteurs d’activité entiers.

La dernière mise à jour Core officiellement confirmée par Google a eu lieu en décembre 2020, donc il y a presque 6 mois. Google a donc pris un temps inhabituellement long pour annoncer maintenant la mise à jour de base de juin 2021 :

Google a également déjà déclaré que la nouvelle mise à jour Core a été entièrement déployée dans les différents centres de données : à partir du dimanche 6 juin, nous avons commencé à en voir les premiers mouvements dans les pages de résultats françaises, que vous pouvez analyser grâce aux données quotidiennes SISTRIX.

Vous n’avez pas encore de compte d’essai ? Testez-le maintenant gratuitement pendant 14 jours.

L’été des mises à jour de Google

En annonçant la mise à jour de juin, Google a également programmé une deuxième mise à jour de base pour le mois prochain, qui est nécessaire pour compléter toutes les modifications prévues. Cela signifie qu’une partie de la mise à jour de base sera déployée ce mois-ci, tandis que le reste le sera un mois plus tard une fois qu’elle sera terminée.

Cela signifie que nous pouvons nous attendre à un été avec plusieurs mises à jour de Google. Outre les deux mises à jour principales, il y a aussi la Page Experience Update, qui a été annoncée depuis longtemps, puis reportée à la mi-juin. Pour résumer, on a donc :

  • June Core Update : Lancée le 3 juin 2021 et dont les premiers changements commencent à être visibles dans les SERPs de Google. Il s’agit d’une Core Update « classique ».
  • July Core Update : la deuxième partie de la mise à jour maintenant déployée. Nous ne connaissons pas encore tous les détails à son sujet, mais on peut deviner qu’il y aura des changements majeurs.
  • Page Experience Update : la mise à jour annoncée l’année dernière et qui découle d’un certain nombre de facteurs liés à l’expérience des utilisateurs, dont les fameuses Core Web Vitals.

La Page Experience Update n’aura cependant pas d’impact réel, car Google la mettra en œuvre lentement et progressivement, en la diluant au fil des mois.

En outre, au cours des derniers mois, Google a réduit de plus en plus l’importance du facteur « Expérience de la page » : à l’heure actuelle, il s’agit plutôt d’un « Tie Breaker » (facteur de départage). Ce qui signifie que sa pertinence n’est significative que lorsque tous les autres facteurs de classement sont équivalents (ce qui n’arrive, dans les faits, pratiquement jamais).

Ce qui distingue la Core Update de juin 2021 des autres changements

Au cours de cette année, avant même cette Core Update, nous avons constaté plusieurs mouvements dans les pages de résultats de Google (nous l’avons vu, par exemple, dans cet article).

Avant d’entrer dans l’analyse, il est donc nécessaire de dissocier ces mouvements de l’actuelle Core Update, afin de bien en comprendre les causes et les effets.

Les SERPs françaises ont subi un fort remaniement en mars 2021, tout comme celles d’autres pays européens, tels que l’Espagne, l’Espagne et le Royaume-Uni. En Allemagne, en revanche, nous avons observé il y a quelques semaines une série de mouvements anormaux (selon Google, non dictés par une mise à jour de base), comme nous le voyons dans le graphique suivant :

Les trois domaines (statista.com, northdata.de et lifepr.de) évoluent (en gros) dans un environnement de contenu comparable : il s’agit de contenu qui n’est pas nécessairement exclusif ou unique à ces domaines.

Dans une moindre mesure (niveau visibilité en SERP) nous avons observé ceci :

Il est frappant de constater que les courbes de visibilité des domaines sont presque parallèles. Ils perdent de la visibilité à la même date, mais retrouvent une certaine visibilité plus tard en même temps.

Sites ayant une variation avant le Core Update qui offrent un contenu similaire non exclusif.

La courbe de visibilité de nombreux domaines dans le secteur de la formation va dans le même sens, comme on peut le voir ici avec l’exemple de ces domaines :

Tous ces domaines (m2iformation.fr, elegia.fr, comundi.fr, forget-formation.com, ifocop.fr et topformation.fr) présentent également de nets mouvements parallèles dans l’évolution de leur visibilité. Il est important de comprendre ici que l’indice de visibilité mesure le succès du référencement et non les fluctuations de la demande.

Ces courbes de visibilité concernent donc des changements réels dans le classement des domaines, et non le fait que le volume de recherche pour les mots clés correspondants ait changé temporairement. C’est exactement la raison pour laquelle il est important de s’appuyer sur la bonne base de données lors de l’analyse d’une Core Update :

  • Mise à jour quotidienne : Les mises à jour quotidiennes sont essentielles pour déterminer de manière fiable les causes de la mise à jour, car les changements en SERP ne se produisent qu’à quelques jours d’intervalle.
  • Aucun lien avec les fluctuations de la demande : les facteurs externes doivent être exclus de la réflexion pour évaluer le succès de votre référencement. Toutefois, les données de la Google Search Console permettent de mesurer la demande (comme c’est le cas aujourd’hui, avec, suite à la pandémie, l’augmentation rapide du volume de recherche dans le secteur du voyage).

Explication : Outre les conditions météorologiques, les saisons, les vacances scolaires, certaines actualités des médias ou des programmes télévisés, les jours fériés et de nombreux autres facteurs externes peuvent également influencer les données mesurées dans la Search Console. Pour cette raison, la Search Console est structurellement davantage comparable à un outil d’analyse de trafic comme Google Analytics, qu’à un logiciel de référencement comme la Toolbox de SISTRIX.

Comment puis-je savoir si mon domaine a été affecté par cette mise à jour ?

Maintenant que nous avons expliqué à quoi ressemble la visibilité pour les domaines qui n’ont pas été affectés par cette mise à jour de base, passons à ceux qui l’ont été. L’image suivante montre deux domaines qui ont perdu de leur visibilité en raison des mises à jour de l’algorithme :

Le site total.fr souffre de l'update de juin 2021
Le site total.fr souffre de l’update de juin 2021
Le site ecranlarge.com perd en visibilité durant l'update de juin 2021
Le site ecranlarge.com perd en visibilité durant l’update de juin 2021

Dans le secteur des téléphones portables, en partie touché :

Sites téléphonie portable touché par le Core Update de juin 2021
Sites téléphonie portable touchés par la Core Update de juin 2021

Les graphiques, qui montraient une visibilité statique, ont clairement fléchi après le 6 juin 2021. Cependant, tous les domaines ne présentent pas forcément une telle tendance : nous le constatons dans les exemples suivants de domaines gagnants.

Le comparateur de prix touslesprix.com profite de l'update juin 2021
Le comparateur de prix touslesprix.com profite de l’update juin 2021
La plateforme dealplaza.fr gagne en visibilité durant le Core Update juin 2021
La plateforme dealplaza.fr gagne en visibilité durant la Core Update juin 2021

Notre hypothèse pour expliquer cette différence est que les signaux des utilisateurs (que Google mesure via Chrome et dans les SERPs elles-mêmes) sont calculés et pris en compte pour la Core Update, provoquant des mouvements très forts et directs… En revanche, les signaux de classement générés par le contenu de la page pendant le crawling entraînent des mouvements moins prononcés qui se diluent sur plusieurs jours.

La visibilité est redistribuée dans les secteurs d’activités

Dans la plupart des secteurs, on observe qu’il y a des gagnants et des perdants. Comme pour les dernières mises à jour de base, Google ne cherche pas à donner plus ou moins de visibilité à des secteurs entiers, mais plutôt à donner plus ou moins d’importance à des acteurs individuels du marché.

On peut l’observer par exemple (comme avec la Core Update de décembre 2020) avec reezocar.com et zoomcar.fr ou sur cette Core Update, dans une moindre mesure avec public.fr et closermag.fr ici :

SEO public.fr vs closermag durant l'update de juin 2021
SEO du site public.fr vs closermag.fr durant l’update de juin 2021

Alors que public.fr a gagné un peu de visibilité grâce à la Core Update, closermag.fr en a comparativement perdu. Nous pouvons analyser les gains et les pertes de mots-clés et répertorier les domaines à partir desquels les gains ont été réalisés.

Le site public.fr a gagné en visibilité sur les domaines ci-dessus durant l'update.
Le site public.fr a gagné en visibilité sur les domaines ci-dessus durant l’update.

(Nous sommes en train de développer cette fonctionnalité pour une analyse plus détaillée des pertes/gains de visibilité. Veuillez garder cela à l’esprit et considérer qu’il s’agit d’une version bêta très précoce, mais le lien vers cette fonctionnalité, via la capture d’écran, est déjà fonctionnel et utile.).

Comme nous le voyons, le domaine public.fr prend de la visibilité en SERP sur des termes partagés par des concurrents directs comme voici.fr, gala.fr ou femmeactuelle.fr. Même chose pour Facebook, Wikipedia ou des sites de journaux. Il ne s’agit certes pas de concurrents directs, mais de domaines qui offrent un contenu avec Intention de recherche « Know » classique autour des personnes célèbres ou « people ». Google semble, ainsi, suivre la voie consistant à reconnaître l’intention exacte de l’utilisateur et à en tenir compte dans la composition des SERPs.

Autres observations

  • Les gains ou les pertes avec cette Core Update sont un peu plus faibles qu’avec d’autres mises à jour survenues dans le passé. Il peut y avoir deux raisons à cela : d’une part, Google a déjà annoncé que seuls certains des changements seront déployés en juin et que le reste suivra en juillet. D’autre part, certains éléments indiquent que Google utilise de nouveaux paramètres/algorithmes et procède donc avec prudence lors du premier déploiement.
  • Alors que les dernières mises à jour de base ont souvent affecté des domaines (positifs ou négatifs) qui ont été précédemment touchés par d’autres mises à jour de base, cette itération montre moins de domaines qui ont déjà réagi aux mises à jour de base. Cela suggère que Google utilise (au moins partiellement) des méthodologies fondamentalement différentes ou nouvelles.

Nous mettrons régulièrement à jour cet article de blog au cours des prochains jours, en vous apportant les dernières données au fur et à mesure du déploiement de la mise à jour.

11/06 :

Plusieurs secteurs d’activités sont touchés. En particulier : Animaux, Moteur, Croisières, Voyages, Retail, Presse People.

Voir la Gsheet pour les découvrir

L’update commence, comme à son habitude, plus tard en France (l’un des derniers avec l’Italie)

Il a fini son déploiement en Allemagne.

14/04 :

La bataille du jardinage continue :

Sites webs du secteur jardinages bénéficiaires de la Core Update juin 2020
Sites webs du secteur jardinages bénéficiaires de la Core Update juin 2020

Fin de déploiement et conclusions

15/06 Annonce de fin de déploiement

Officiellement terminé le 12 juin, dès le 15 nous avons eu l’annonce de la mise à jour Page Experience. Il est donc tant voir différent secteurs qui ont été touchés par le June Core Update 2021.

Les MFAs :

Fortes hausses et baisse de visibilité pour les « Make For Amazon/Adsense »

Nous pourrions aussi citer le retour de selectos.eu après la pénalité manuelle de l’an dernier ?

Selectos.eu double sa visibilité durant le June Core Update 2021

La presse et les médias :

La presse de faible qualité et la presse autour des célébrités est celles qui patient des baisses de visibilité. Si l’on regardes au profit de quels sites, nous pourrons s’appercevoir que ce sont des sites wiki ou institutionnels qui ont pris leur ranking, mais pas seulement.

DomainesVisibilité au 1er juin 2021Visibilité au 15 juin 2021DifférenceÉvolution en %
automobile-magazine.fr22.54725.83.25314,43
rfm.fr2.1232.4020.27913,14
6play.fr8.8699.9791.1112,52
rtl.fr32.88935.652.7618,39
public.fr15.2516.411.167,61
midilibre.fr17.40318.641.2377,11
humanite.fr7.7838.3310.5487,04
rireetchansons.fr55.3270.3276,54
sudouest.fr23.77225.31.5286,43
euronews.com7.7328.2180.4866,29
tf1.fr20.56321.571.0074,9
radio-en-ligne.fr9.2979.750.45304,87
mediapart.fr6.5146.147-0.367-5,63
gala.fr60.34656.53-3.816-6,32
slate.fr23.39421.89-1.504-6,43
france24.com38.35235.86-2.492-6,5
lexpress.fr83.97678.51-5.466-6,51
lemonde.fr345.01322.48-22.53-6,53
marieclaire.fr116.86108.59-8.27-7,08
parismatch.com33.26730.89-2.377-7,15
skyrock.com18.18516.81-1.375-7,56
vodkaster.com9.5428.636-0.906-9,49
lepetitjournal.com10.149.105-1.035-10,21
notretemps.com72.53560.26-12.275-16,92
commentcamarche.net154.93128.09-26.84-17,32
cosmopolitan.fr58.42548.05-10.375-17,76
mariefrance.fr26.74421.04-5.704-21,33
demotivateur.fr14.1249.198-4.926-34,88
closermag.fr23.83715.34-8.497-35,65
sputniknews.com2.471.3-1.17-47,37

On remarque que les sites à long-tail sont davantage gagnants. D’ailleurs en y regardant de plus près, on observe que ce sont des keywords et/ou URLs avec des fautes de frappe, des fautes d’orthographe et des raisons similaires. Il s’agira ici d’observer si l’intelligence artificielle de Google intègre correctement l’intention de l’utilisateur et les bénéfices de ces projets.

Les secteurs Voyages et Croisières :

De nombreux et fort remous se sont produits sur la thématique du voyage au sens large, du billet d’avion jusqu’à la croisière en passant par la réservation de chambres. Il est important de bien prendre en compte que l’indice de visibilité mesure le succès du référencement en SERP et non les fluctuations de la demande. Ainsi, nous mesurons le rankings des sapins de noël ou pneu neige en été comme en hiver, indépendamment du trafic.

DomaineVisibilité au 1er juin 2021Visibilité au 15 juin 2021DifférenceÉvolution en pourcentage
starcroisieres.com0.27280.56060.2878105.5
ryanair.com1.0621.6030.54150.94
omeilleursprix.com0.05120.0740.022844.53
croisierepascher.online0.02140.02750.006128.5
printempsvoyages.com0.06280.07940.016626.43
planete-croisiere.com0.14990.18940.039526.35
https://m.leclercvoyages.com/croisieres0.12340.15590.032526.34
alibabuy.com8.37410.4552.08124.85
azur-croisieres.com0.46470.56060.095920.64
selectour.com3.3183.9450.62718.9
ncl.com0.21010.24670.036617.42
easyvols.fr1.1561.3410.18516
fram.fr11.38313.071.68714.82
abcroisiere.com1.7311.9630.23213.4
msccroisieres.fr1.3591.5320.17312.73
voyage.fr0.03470.03910.004412.68
webcroisieres.com0.71310.80240.089312.52
pierreetvacances.com7.1377.9010.76410.7
costacroisieres.fr3.2883.6350.34710.55
voyageursdumonde.fr16.12117.771.64910.23
voyage-prive.com4.5865.0260.449.59
transavia.com1.3031.4280.1259.59
globesailor.fr1.4461.5830.1379.47
croisiland.com0.18710.20430.01729.19
havas-voyages.fr7.528.1980.6789.02
leclercvoyages.com21.12622.611.4847.02
abritel.fr19.84821.191.3426.76
easyjet.com2.6312.790.1596.04
easyvoyage.com26.4927.751.264.76
croisierenet.com1.5291.45-0.079-5.17
kelbillet.com5.5135.03-0.483-8.76
routard.com74.75566.86-7.895-10.56
croisieres.com0.15210.1344-0.0177-11.64
omio.fr5.4554.602-0.853-15.64
copinesdevoyage.com0.44580.3743-0.0715-16.04
croisiere-club.com0.36330.3008-0.0625-17.2
edreams.fr13.02110.56-2.461-18.9
bravofly.fr5.4294.295-1.134-20.89
lesacados.com0.96520.7484-0.2168-22.46
okvoyage.com2.7632.094-0.669-24.21
lesdeuxpiedsdehors.com1.5551.1602-0.3948-25.39
momondo.fr3.9542.755-1.199-30.32
jetcost.com4.4593.096-1.363-30.57
promovacances.com29.77620.61-9.166-30.78
logitravel.fr4.072.783-1.287-31.62
generationvoyage.fr26.91318.4-8.513-31.63
promovols.com0.66880.4508-0.218-32.6
voyagespirates.fr6.974.679-2.291-32.87
promocroisiere.com0.7130.476-0.237-33.24
dreamlines.fr0.44150.2613-0.1802-40.82
croisieres.fr1.81.018-0.782-43.44
votretourdumonde.com1.6370.9057-0.7313-44.67
https://www.voyages-auchan.com/croisiere.html0.00840.0017-0.0067-79.76
logitravel.fr/croisieres4.070.2532-3.8168-93.78

Les autres secteurs

D’autres secteurs ont été touchés, nous pouvons cité, par exemple, celui de l’emploi (- 14% pour fr.jooble.org et + 128% pour directemploi.com), des dictionnaires (presque +38% de visibilité en plus pour dictionary.com et -36% pour la-definition.fr) ou encore de la cuisine.

Les sites lents (le temps des Core Web Vitals est bien là) sur desktop et mobile, offrant une expérience utilisateurs inférieures (bannières cookies, popup intempestifs, demande de notifications,…) à ses vrais concurrents (partageant les mêmes keywords : voir la conférence sur le choix de ses concurrents durant le Search Y 2021) et disposant d’un E.A.T. à travailler davantage ont généralement vu leur visibilité en SERP baissé.

Conclusion

Cette mise à jour de base était différente des dernières mises à jour de base : Google a pris environ six mois et a également procédé à cette mise à jour en deux parties : une mise à jour de base en juin, une autre à venir en juillet 2021.

Le processus lui-même était également inhabituel : depuis les dernières mises à jour, nous étions habitués à ce que les visibilités finales soient fixées en deux ou trois jours. Avec cette mise à jour, Google a pris presque une semaine. Un signe que la mécanique de base a été modifiée.

Google a aussi apparemment trouvé un nouveau centre d’intérêt en termes de contenu : alors que les dernières mises à jour du noyau touchaient régulièrement les projets désormais bien connus de la santé et de la finance, il y a maintenant de nouveaux domaines avec des sujets régionaux et d’autres projets à longue traîne.

Google a déjà annoncé la deuxième partie de la Core Update pour le mois prochain. Il a également prévenu directement que les développements positifs de cette mise à jour sont à prendre en compte. Bien entendu, nous continuons à surveiller la visibilité au quotidien.

Articles similaires
Commentaires
Sylvain   
9. juin 2021, 17:21

Bonjour
Contrairement à ce qui était un peu communément admis dans la communauté SEO à savoir un Core Update est toujours suivi par un autre Core Update qui vient en contrebalancer certains effets négatifs, je n’ai pas détecté à ma petite échelle cette correction. Donc cela se traduit à mon sens par une volonté différente au sein de Google d’une orientation (je n’oserai pas dire d’accorder certains privilèges) pour pousser certains sites par rapport à d’autres. J’ai quelques idées à vous soumettre dans le secteur YMYL qu’il pourrait être intéressant de comparer. Vous savez où me joindre. Et puis merci pour ce partage d’infos très intéressant et instructif.

SEO. Une mise à jour Google rebat les cartes du référencement | Agence digitale | Digiwy   
22. juin 2021, 08:20

[…] Sistrix qui réalise un tour d’horizon intéressant dans un article assez complet sur ces mises à jour de Google, sont notamment victimes de ces mises à jour récentes des sites people et/ou de faible qualité, […]

You have to be logged in to write comments.