Get SEO news directly in your inbox?

Les bases en SEO : ne relance jamais un site Web sans redirections

Une « relance » est effectivement un « redémarrage » et dans notre cas c’est la révision fondamentale d’une présence web. Une soi-disant « relance du site web » ne doit pas être seulement limitée aux modifications de conception. Il te donne plutôt l’occasion de réexaminer et de remanier le contenu, de simplifier la structure de navigation ou d’optimiser la vitesse du système de gestion de contenu (CMS).

Mais attention : si tu apporterais plusieurs changements simultanément, des erreurs indésirables peuvent s’infiltrer et te présenter avec des conséquences considérables. Un cas classique est que, après un lancement, le site n’obtient pas de visiteurs par la recherche Google.

Le lancement, ça veut dire la migration vers une nouveau système de gestion de contenu, a eu lieu le 18 avril 2015. Nous avons observé une chute énorme dans les classements de recherche du site et au 20 avril 2015 notre trafic avait chuté d’un tiers.
Citant Sebastian, opérateur du portail spécialisé heilpraxis.net, dans une interview

Une correcte planification, exécution et surveillance d’un lancement de site web

L’optimisation des moteurs de recherche, ou SEO, devrait déjà faire partie du processus du lancement lors de la phase de révision. Idéalement, tu ne devrais pas essayer « d’intégrer » tes efforts SEO plus tard. Une bonne SEO n’est pas un accessoire installé une fois mais un processus permanent et continu.

Un nouveau lancement de site Web devrait généralement améliorer la qualité et la lisibilité de toutes les pages et s’assurer que les informations contenues peuvent être trouvées et utilisées plus facilement par les visiteurs et les moteurs de recherche de texte.

Le plan : Trouver toutes les URLs qui vont changer

Google, le moteur de recherche, ainsi que les utilisateurs d’un site Web se souviennent comment les URLs sont structurés. Si un nouveau lancement de site Web change la structure de navigation, les URLs ou les noms de répertoires, les anciennes URLs doivent toujours amener l’utilisateur à la nouvelle destination pour toutes les pages de contenu, même après le lancement. Cela t’obligeras à configurer les redirections pour chaque URL. Si cela ne se produit pas, les utilisateurs deviendront frustrés et Google deviendra irrité. La conséquence généralement laide de cela est la perte de bonnes positions de classement.

Exemple : une boutique en ligne n’a pas d’URLs beaux et “parlant” pour Google ou les utilisateurs :

  • www.domain.com/products?p=1&sID-Tag=easter-special

Le nouveau lancement de site Web est conçue pour améliorer cette situation et convertir l’URL ci-dessus en une version plus compréhensible pour Google et les utilisateurs :

  • www.domain.com/easter-special/

À faire : identifier toutes les URLs du site qui seront changées ou même supprimées à cause du nouveau lancement. Il y a plusieurs outils que tu peux utiliser pour l’accomplir :

  • 1: Générer un sitemap XML ou HTML à partir de « l’ancien » site Web avant la lancement. Cela peut facilement être automatisé et donne un bon aperçu des différentes URLs de page existantes.
  • 2: À l’aide de Google Analytics ou d’un logiciel d’analyse préféré, identifier les URLs et les pages d’accueil qui reçoivent une quantité de trafic hebdomadaire ou mensuelle suffisante, à partir de recherches organiques de Google et des réseaux sociaux. Habituellement, ces URLs sont faciles à trouver et à exporter.

Google Analytics affiche les pages d'accueils importantes

  • 3: Utiliser les données de la Google Search Console (anciennement les Googles Webmaster Tools) pour localiser les pages avec de nombreuses visites. Naviguer vers la page Rechercher trafic > Rechercher Analytics et tu peux rapidement filtrer ton site Web pour les URLs avec beaucoup de clics. Ces données peuvent également être téléchargées.

Google Search Console affiches les URLs importantes

  • 4: L’utilisation de logiciels commerciaux peut économiser du temps et des efforts supplémentaires. Par exemple, à l’aide de la SISTRIX Toolbox, tu peux voir quelles URLs de ton site Web sont bien positionnées sur Google et disposer d’un nombre élevé de liens retours et de signaux sociaux, en quelques clics.

SISTRIX Toolbox affiche les URLs avec des liens retour importants et plusieurs mentions sociaux

Mise en œuvre : rediriger toutes les URLs modifiées ou supprimées

Si, lors du nouveau lancement du site Web, les pages individuelles sont supprimées ou leur structure d’URL est modifiée, les URLs de la page affectée doivent être redirigées vers leurs nouvelles homologues. Cela signifie que, pour l’exemple ci-dessus, l’URL www.domain.com/products?p=1&sID-Tag=easter-special va changer pendant le lancement à www.domain.com/easter-special/.

  • L’ancienne URL : www.domain.com/products?p=1&sID-Tag=easter-special
  • Le nouvel homologue : www.domain.com/easter-special/

Les visiteurs de ton site et Google se souviennent et connaissent « l’ancienne URL ». La redirection garantira que, même après la lancement d’un site Web, un appel à l’ancienne URL finira par t’afficher le nouvel homologue – les utilisateurs et le GoogleBot seront redirigés.

À faire : Les URLs et les répertoires modifiés, ainsi que les pages supprimées, doivent être transmis par une redirection 301 à la nouvelle URL ou au contenu équivalent correspondant. Les pages supprimées, pour lesquelles il n’y a pas d’équivalent sur le nouveau site Web, doivent retourner un code du statut HTTP 404 ou 410.

Voici le processus technique d’une redirection 301.

schematic-301-redirect

La configuration et la création d’une redirection 301 sont simples et faciles en même temps. Que ce soit en utilisant PHP, le fichier .htaccess du serveur Web Apache ou en utilisant un serveur Web alternatif (NGINX, Lighttpd ou IIS). En conséquence, il n’y a aucune raison de s’abstenir d’ajouter des redirections utiles lors du lancement.

Les URLs existantes ne peuvent plus être utilisées ni redirigées vers le contenu nouvellement structuré.

Cette citation est du Premier ministre de Schleswig-Holstein sur le nouveau lancement du site Web de leur portail d’État qui avait un prix de 460 000 EUR. Un manque de compréhension technologique à la charge des contribuables a entraîné une baisse des positions de classement et la perte de trafic de la recherche Google. Cela ne doit pas se produire !

Important : Vérification des redirections et d’autres paramètres

À faire : Si le nouveau lancement de site Web a été accompli et le nouveau site est finalement en ligne, il devient nécessaire de vérifier ces redirections ainsi que certains autres paramètres importants.

  • 1: Générer un nouveau sitemap XML et HTML après le lancement du site Web complété et télécharge-le sur la Google Search Console. De plus, tu dois utiliser la fonction « Exploration » > « Explorer comme Google » dans la Google Search Console afin d’informer le moteur de recherche qu’il y a des nouvelles sites et URLs, dès que possible.
  • 2: Google Analytics ou un autre logiciel d’analyse Web devrait être surveillé pendant plusieurs semaines pour comprendre si le trafic grâce à la recherche organique sur Google diminue de façon spectaculaire et si le trafic des réseaux sociaux continue d’être satisfaisant.
  • 3: Avec l’utilisation supplémentaire de la SISTRIX Toolbox, ton propre site Web peut être automatiquement vérifié pour une variété de pièges SEO et les possibilités d’optimisation. Grâce à des recommandations faciles à comprendre pour ton action, ton site Web peut être progressivement optimisé, étape par étape.

SISTRIX Analyse OnPage

Tu peux également surveiller les changement de classement pour un nouveau lancement grâce à la Toolbox. Cela te permet de trouver rapidement les mots-clés qui ont perdu tout ou partie de leur classement, par exemple.

SISTRIX Changements de classements

Ici, il est nécessaire d’examiner si les URLs qui ont classé avant la lancement du site Web sont toujours accessibles pour Google et les visiteurs ou si elles ont été transmises correctement.

  • 4: Utilise le plug-in de navigateur SeeRobots (Firefox et Chrome) pour identifier les pages qui étaient accidentellement bloquées pour Google.

NOINDEX tout les URLs du domaine topbucher.de

Les pages bloquées pour Google et les autres moteurs de recherche ne peuvent pas être retournées pour une recherche Web et ne sont pas classées pour un mot-clé. Après le lancement, tu devrais vérifier les pages les plus importantes sur le site pour voir si elles sont indexées.

  • 5: Le plug-in de navigateur Redirect Path d’Ayima peut être utilisé pour vérifier le code du statut HTTP correct des URLs redirigées.

Redirect-Path Vérification

Google reconnaît qu’une modification d’URL est permanente si le code du statut HTTP 301 est renvoyé par le serveur Web lors de la redirection d’une URL.

  • 6 – Astuce : Assures-toi également de rediriger tes propres noms de domaine correctement ! Souvent, tu possédèra une variété d’orthographes de tes noms de marque en tant que domaines. Par exemple, avec des tirets supplémentaires ou avec des trémas (ä, ü, ö), les soi-disant domaines IDN. Chaque nom de domaine supplémentaire doit également rediriger via une redirection 301 vers le « domaine principal ».

302-redirection fausse

Si tu saisis le domaine IDN www.gründerküche.de, le navigateur Web transmet correctement le domaine défini par défaut www.gruenderkueche.de. Après un examen plus attentif, tu remarqueras que le serveur Web a renvoyé le code du statut HTTP 302 au lieu de 301. Sauf s’il y a de bonnes raisons de le faire, utilise généralement une redirection 301.

Si un nouveau lancement du site Web est seulement exécutée avec des redirections, tes utilisateurs et classements bénéficieront !

Articles similaires