Des infos SEO fraiches dans votre boite mail ?

Google PageSpeed – la vitesse de chargement d’un site Internet

En 2009, Google a commencé son initiative pour un internet plus rapide, appelée « Let’s make the web faster » (Rendons l’Internet plus rapide). Cette initiative a fondé la base d’un autre (nouveau) facteur de classement.

Nous nous concentrons sur la vitesse en tant qu’exigence essentielle dans le développement des produits et des infrastructures parce que nos recherches ont montré que les utilisateurs préfèrent des applis plus rapides et plus réactives. Google

 

Au lieu de se concentrer seulement sur ses propres produits et services, Google encourage les webmasters du monde entier à réfléchir à leur PageSpeed, la vitesse de chargement de leur site. À peine un an plus tard, ils ont confirmé que la PageSpeed ferait partie de leurs facteurs de classement, qui sont au nombre d’environ 200.

Même si le facteur de classement « PageSpeed » n’a d’effets que sur moins d’1 % des recherches mondiales, selon Google,

[…] la mise en service actuelle montre que moins d’1 % des recherches vont changer à cause de l’incorporation de la vitesse de chargement dans notre classement […] Matt Cutts, Ingénieur distingué de Google

 

un webmaster devrait s’assurer de la diffusion rapide du contenu de son site pour le bien de l’utilisateur et il devrait donc optimiser le temps de chargement de son site Internet.

Nous t’encourageons à jeter un œil sur la vitesse de ton site, non seulement pour améliorer ton classement dans les moteurs de recherche, mais aussi pour améliorer l’expérience de tout le monde sur Internet. Équipe pour la qualité des recherches de Google

 

Des recherches ont montré que la satisfaction de l’utilisateur baisse de 16 % pour chaque seconde de temps de chargement passée. Avec un temps de chargement (d’un site) de 4 secondes, 25 % des utilisateurs vont de nouveau quitter le site.

Partie d’une infographie par kissmetrics, basée sur des recherches de gomez.com et de akamai.com

Partie d’une infographie par kissmetrics, basée sur des recherches de gomez.com et de akamai.com

Il est donc recommandé de garder un œil sur la PageSpeed de ton site et de l’optimiser si nécessaire.

Comment se mesure la PageSpeed d’un site ?

Google utilise principalement les données de la barre d’outils de Google pour mesurer la PageSpeed. Ainsi, Google peut mesurer la connectivité moyenne d’un site pour tous les utilisateurs qui ont des connexions et des vitesses différentes. Un site n’a pas forcément un temps de chargement plus long parce qu’il a de grandes images ou beaucoup de lignes dans le code source HTML. La connexion au serveur web, entre autres, est aussi un facteur important. Google utilise les données de la barre d’outils pour aussi inclure ces influences possibles.

De plus, pour déterminer le temps de chargement, Google ne regarde pas que les fichiers HTML, CSS et JavaScript. Il mesure aussi le temps mis par les images pour se charger et ignore les spécifications du cache pour un site.

Comment est-ce que Google détermine le temps de chargement d’une page ?

Comment est-ce que Google détermine le temps de chargement d’une page ?

Explication en vidéo par Google sur l’initiative « PageSpeed »

Let’s make the web faster

Naviguer sur le web devrait être aussi rapide que tourner les pages d’un magazine pour rendre possible la prochaine génération d’applis pour le web.

Plus d’informations par Google à ce sujet

Graphique sur la vitesse de chargement d’un site et les signaux utilisateurs correspondant

Articles similaires