Quels titres sont pertinents pour le SEO ?

Tous. Les titres forment l’épine dorsale de n’importe quel document et doivent être utilisés en fonction de leurs hiérarchies. Cela permet non seulement d’aider aux lecteurs, mais aussi aux robots à mieux comprendre et travailler avec des documents complexes, si les titres sont utilisés correctement.

Un autre avantage en faveur de la bonne utilisation des titres c’est le comportement utilisateur. Beaucoup d’utilisateurs ne feront que « parcourir rapidement » un document, c’est-à-dire qu’ils ne regarderont que les titres. Si un article a plusieurs titres, organisés d’une certaine manière, il est plus facile pour le lecteur de saisir le contenu et la signification de l’article. C’est tout aussi vrai pour les robots, comme le GoogleBot.

Spécifications HTML pour les titres d’après le W3C

Voici la hiérarchie des titres dans un document. Il n’y a qu’un seul titre H1 :

<h1>Titre avec le sujet du document </h1>
<h2>Introduction</h2>
<h2>Avantages</h2>
<h3>Un aperçu détaillé d’un avantage </h3>
<h2>Conclusion</h2>

Un élément de titre décrit brièvement le sujet de la section qu’il introduit.

Il existe six niveaux de titres en HTML, où H1 est le plus important et H6 le moins important. Les navigateurs visuels affichent en général les titres les plus importants dans une police plus grosse que celle des titres moins importants.– Source: http://www.w3.org/TR/html4/struct/global.html#h-7.5.5

Faut-il utiliser le mot-clé dans le titre ?

Oui. Mais pas dans l’espoir d’obtenir un meilleur classement dans les pages de résultats de recherche.

Le mot-clé qui décrit au mieux le sujet du document doit se trouver dans le titre, pour l’utilisateur. Dans cette optique, il est logique d’ajouter le mot-clé au titre H1, si possible même au tout début du titre.

Que dois-je garder à l’esprit lorsque j’utilise des titres ?

Beaucoup de Content-Management-Systems (abrégé CMS) utiliseront aussi le « title » d’un article pour le titre H1 du document.

De plus, le titre d’un article est souvent utilisé par les Content-Management-Systems comme titre de la page du document.

Le CMS WordPress utilise aussi le titre de l’article comme le titre de la page

Le CMS WordPress utilise aussi le titre de l’article comme le titre de la page

C’est la raison pour laquelle il apparaîtra dans les pages de résultats de recherche, sous cette forme. Il faut aussi noter que les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook ou Google+ utilisent et affichent le titre de la page comme un aperçu du site web vers lequel ils pointent.

Le title element est un facteur de classement important et doit donc contenir comme tout premier mot le mot-clé pour lequel la page (URL) est censée convenablement se classer.

Comment dois-je donc écrire un bon titre SEO ?

De la même façon qu’on écrit un bon texte SEO. C’est-à-dire pas du tout.

Tout comme il n’existe pas de « texte SEO », on ne doit pas travailler sur un « titre SEO » – ou même penser à en écrire un. Utilise des titres qui aident les utilisateurs, et essaie de garder à l’esprit toutes les questions possibles que le sujet de la page pourrait soulever.

Il existe aussi quelques conseils utiles pour te guider vers une bonne construction de titre. Jakob Nielsen, écrivain et expert en utilisation, conseille de construire un titre en fonction de ces caractéristiques :

  • est court et concis, 5 mots ou moins
  • contient des informations importantes
  • commence par le mot-clé
  • a du sens et est compréhensible même sans avoir lu l’article
  • est prévisible / correspond aux attentes du lecteur

David Ogilvy fut probablement l’auteur d’écrits publicitaires le plus connu au niveau international. Il dit une fois :

En moyenne, les gens lisent cinq fois plus le titre que le corps de ton message. Lorsqu’on a écrit un titre, tu as dépensé 80 cents d’un dollar. – David Ogilvy

 

Devrais-je utiliser plusieurs titres sur une page ?

Bien sûr, si tu offres assez de contenu sur la page (URL) et que la structure de titres facilite la compréhension de l’article par l’utilisateur. Idéalement, on n’utilise qu’un seul titre H1 par document. N’essaie surtout pas d’utiliser plusieurs titres sur une page simplement pour avoir plusieurs titres sur la page. Il ne s’agit pas de quantité – ce qui compte ici, c’est leur pertinence et leur utilité.