Trouver et analyser les changements de ranking d’une URL

Lorsque le ranking de l’URL d’un domaine change pour un mot-clé, cela signifie bien souvent que Google ne peut pas trouver la meilleure URL pour la SERP, entraînant l’instabilité de la visibilité, du ranking et du trafic. Heureusement, la Toolbox Sistrix inclut une fonctionnalité dédiée aux suivis de ces changements et vous donne des informations détaillées sur l’historique du référencement pour les appareils desktop et mobiles.

Où trouver les changements d’URL dans la Toolbox SISTRIX ?

La section « Changements d’URL » fait partie du module SEO de la Toolbox SISTRIX.

Pour accéder à cette fonction, saisissez le domaine que vous souhaitez analyser dans la barre de recherche 1, puis cliquez sur « Changements d’URL » 2, que vous trouverez dans le menu à gauche de l’écran, dans la catégorie « Structure ».

Néanmoins, avant d’aller plus loin, concentrons-nous sur les différentes options et sur la manière de les utiliser en vue d’extraire les données nécessaires à notre analyse ultérieure.

Options du tableau

Les options sont situées dans le coin supérieur droit de l’écran et proposent différentes fonctionnalités :

  • Options : sélectionnez les options à appliquer au tableau (voir ci-dessous).
  • Mobile / Desktop : choisissez entre données mobile et desktop.
  • Export : exportez le tableau sous forme de fichier CSV. Pour ce faire, vous devrez utiliser des crédits.
  • Shortlink (logo partage) : partagez le tableau sur les médias sociaux.

Un simple clic sur le menu déroulant « Options » vous permettra d’affiner les caractéristiques de votre tableau :

  • Date #1 : définit la date initiale à prendre en compte dans le tableau.
  • Date #2 : définit la date finale à prendre en compte dans le tableau.
  • Filtre expert : ouvre un mécanisme de filtrage supplémentaire (voir le paragraphe « Filtres du tableau »).
  • Sélectionner colonnes : vous permet d’ajouter ou de masquer les différentes colonnes du tableau puis d’enregistrer vos préférences via une entrée séparée.
  • Sauvegarder les filtres : Vous pouvez conserver votre propre combinaison de filtres pour vous en resservir lors de prochaines recherches.
  • Chargement des filtres : sélectionnez une des combinaisons de filtres que vous avez enregistrées ou supprimez-la.

Vous pouvez également modifier les dates directement au-dessus du tableau, en cliquant sur l’icône crayon.

Filtres tableau

Situés juste au-dessus du tableau, ces filtres vous permettent de trier et d’affiner les résultats.

Vous pouvez utiliser le filtre rapide « Mot-clé de recherche » pour voir tous les résultats contenant un texte spécifique. Vous pouvez également paramétrer le filtre pour n’afficher que les mots-clés ne contenant pas le texte spécifié.

Cliquez sur le bouton vert « Plus de filtres » afin d’obtenir des options de filtrage supplémentaires pour le tableau.

Après avoir sélectionné un filtre, la Toolbox affiche une brève explication de son fonctionnement au-dessus du menu déroulant.

Le « Filtre expert », que vous pouvez sélectionner à partir du bouton « Options », vous donne la possibilité d’affiner encore vos combinaisons de filtres en ajoutant les fonctions de logique booléenne « Et » et « Ou ».

Quelles URL du domaine ont-elles été interverties dans la SERP ?

Grâce au tableau relatif aux changements d’URL, vous pouvez facilement voir les URL ayant permuté sur les pages de recherche de Google entre deux dates spécifiques.

1 Mot-clé : mot-clé pour lequel le domaine ranke

[Dotmark]2[/dotmark] Date #1 : ranking de la première URL (rouge) pour ce mot-clé à la date indiquée en en-tête de colonne

[Dotmark]3[/dotmark] Date #2 : ranking de la seconde URL (verte) pour ce mot-clé à la date indiquée en en-tête de colonne

[Dotmark]4[/dotmark] URL rouge : URL qui rankait à la date #1 et ne ranke plus à la date #2

[Dotmark]5[/dotmark] URL verte : URL qui ranke à la date #2

[Dotmark]6[/dotmark] Preview snippet : aperçu du snippet pour ce mot clé spécifique dans les SERP et de ses caractéristiques les plus importantes

[Dotmark]7[/dotmark] Montrer l’historique du mot-clé : historique du ranking pour cette combinaison de domaine et de mot-clé

[Dotmark]8[/dotmark] Montrer SERPs : indique les SERP pour ce mot-clé spécifique

Juste devant l’URL, la Toolbox indique également d’autres symboles de fonctionnalités susceptibles de vous aider dans votre analyse : les pages mobiles accélérées affichent le symbole AMP à leurs côtés, tandis que celles utilisant un protocole SSL arborent l’icône [verrou]. Enfin, l’icône [flèche] permet d’ouvrir cette page dans un nouvel onglet du navigateur.

Si l’URL est trop longue, la boîte à outils la raccourcira en n’affichant que le texte qui a changé : passez la souris au-dessus pour voir l’URL en entier.

Comme nous l’avons dit précédemment, l’icône [] vous donnera plus d’informations sur le snippet de l’URL : il vous suffira de passer la souris dessus pour voir comment Google affiche le résultat dans la SERP. Outre le mot-clé ranké, la position et le changement de position par rapport à la semaine précédente, la Toolbox nous avertit si le titre et le texte du snippet ont tous deux été raccourcis (comme dans cet exemple), et nous indique d’autres caractéristiques du résultat et de la SERP dans laquelle il est référencé. Ces informations sont cruciales pour optimiser plus avant les snippets de votre site web et inciter davantage d’utilisateurs à cliquer dessus.

Notez que l’avis « SERP has Image Box » ne signifie pas que le site web que vous analysez ranke effectivement dans la carte d’images (image box) ; il fait en fait référence à la page de résultats généraux. Cela s’applique à tous les avis commençant par « SERP has ».

Quelques exemples pratiques sur la façon d’utiliser les changements d’URL

Cannibalisation de mots-clés

La section « Changements d’URL » de la Toolbox peut être utilisée pour repérer les problèmes dits de « cannibalisation de mots-clés », ou quand deux ou plusieurs URL du même domaine rankent pour le même mot-clé. Ce phénomène peut nuire au site web pour de nombreuses raisons, c’est pourquoi nous vous invitons à consulter notre tutoriel sur la cannibalisation.

Dans l’exemple ci-dessus, nous pouvons voir les URL qui sont passées de la première à la deuxième page des résultats entre les deux dates indiquées, grâce aux filtres. Si l’on se concentre sur l’un d’entre eux, comme « w595 avis », on constate que les deux URL sont relativement proches.

En cliquant sur l’icône, on voit que l’historique du ranking du domaine pour ce mot-clé a subi une certaine instabilité au cours de l’année passée : le ranking a en effet chuté de la première à la deuxième page de résultats sur quelques jours.

Dans le tableau situé juste en dessous du graphique, il apparait clairement que les deux URL vues auparavant sont à l’origine du problème ; ayant un contenu très similaires, elles ont permuté dans la SERP de Google.

Relance

Une autre façon intéressante d’utiliser la fonction « Changements d’URL » consiste à surveiller une relance (relaunch) afin de vérifier si toutes les URL ont été correctement interprétées par Google.

Par exemple, le domaine whsmith.co.uk a redirigé son répertoire https://www.whsmith.co.uk/dept/ vers son autre répertoire https://www.whsmith.co.uk/stationery/.

Les filtres de l’entrée « Changements d’URL » nous aideront à vérifier si les rankings sont affectés négativement par la relance.

Pour ce faire, il suffit de mettre comme date #1 la semaine précédant la relance et comme date #2 la semaine où la relance a pris fin. Enfin, pour connaître les URL sorties du Top 10, il vous suffit d’ajouter les filtres : Position #1 : 1 à 10 ; Position #2 : 11 à 100.

De la sorte, vous voyez immédiatement les URL rankées avant la relance et celles qui rankent maintenant, ce qui est très utile pour évaluer les mesures de SEO à adopter pour améliorer la situation.